MES NUITS FERONT ÉCHO de Sophie Goyette

Mes nuits feront écho de Sophie Goyette sera en compétition au prestigieux Festival international du film de Rotterdam, pour sa première internationale dans la section Bright Future, du 25 janvier au 5 février prochain. Le volet Bright Future est dédié à de prometteurs réalisateurs dotés d’un style et d’une vision uniques, qui enrichissent le paysage cinématographique d’œuvres audacieuses. Le film prendra l’affiche à Montréal, Québec et Sherbrooke le 13 janvier prochain. Il sera ensuite présenté aux 23es Rendez-vous du cinéma québécois et francophone de Vancouver et au Festival du film de Victoria au début février.

Après avoir été en compétition internationale à Locarno et à Sundance avec ses courts métrages, il s’agit d’une première sélection à Rotterdam pour Sophie Goyette. Écrit, réalisé et monté par la réalisatrice de La ronde (2011) et Le futur proche (2012), ce premier long métrage de fiction met en vedette Éliane Préfontaine, Gerardo Trejoluna et Felipa Casanova dans les rôles principaux, aux côtés de Marie-Ginette Guay et Monique Spaziani. Le film fut lancé en première mondiale au Festival du Nouveau Cinéma en octobre dernier.

Au Québec, au Mexique et en Asie, trois rêveurs éveillés répondent à l’appel pressant des images et des mélodies qui les habitent, le jour comme la nuit. Marqués par une absence, un départ ou un urgent besoin d’aller vers l’autre, Éliane (Éliane Préfontaine), Romes (Gerardo Trejoluna) et son père Pablo (Felipe Casanova) choisissent d’agir avant qu’il ne soit trop tard. De trouver refuge dans un espace indicible et aux multiples visages – pas tout à fait dans le monde concret, mais juste à côté.

Faisant confiance à cette voix intérieure que chacun porte en soi, Sophie Goyette nous convie à un parcours sensoriel guidé par le voyage, l’art, le rêve, la mémoire. Dans son premier long métrage, la frontière entre le jour et la nuit se dissout; et à même les échanges entre ces deux mondes naît la poésie. Suivant avec beaucoup d’attention la quête sensible de ses trois personnages, pointant la magie qui émane des fissures du quotidien, la cinéaste pose des questions universelles sur les êtres humains, ce qui les unit et ce qui les ancre au réel. Comme la bouteille à la mer lancée par Éliane, Romes ou Pablo, MES NUITS FERONT ÉCHO est une lettre d’amour destinée au cinéma, capable de rendre présent ce qui n’est plus.

Sophie Goyette est une scénariste et réalisatrice de cinq courts métrages primés de 12 prix, en compétition à Sundance, Locarno et TIFF Toronto. En première au Festival de Locarno, son 4e film La ronde (2011) a remporté six prix dont « Meilleur court métrage de fiction » aux Rendez-vous du cinéma québécois et fut sélectionné au Top Ten Canada. Son dernier court métrage, Le futur proche (2012), a également remporté six récompenses dont le « Grand Prix National » lors de sa première mondiale et fut en compétition internationale au Festival Sundance 2013.

Produit par Sophie Goyette, Mes nuits feront écho est un film en version originale qui mêle le français, l’anglais, l’espagnol et le mandarin avec des sous-titres français ou anglais. La direction de la photo est de Léna Mill-Reuillard, la direction artistique et le montage de Sophie Goyette, le montage sonore de Simon Gervais (Studio Bande à Part) et l’interprétation musicale d’Éliane Préfontaine.

Le film est distribué par La Distributrice de films (Serge Abiaad) et sortira en salles le 13 janvier 2017.

Laissez vos commentaires ci-dessous
Denis Lalumière
About Denis Lalumière 645 Articles
Fondateur du site web Cinémaniax en octobre 2006 et grand fan du divertissement au grand écran. Je trippe cinéma depuis que ma mère ma emmené voir Superman : Le Film et E.T. L'Extra-Terrestre et que mon père ma fait découvrir Aliens, Back to the Future, Beetlejuice et Predator. J'adore les films de super-héros, de science-fiction et surtout… Transformers.