John Wick: Chapitre 2 | Critique

Synopsis :

John Wick est forcé de sortir de sa retraite volontaire par un de ses ex-associés qui cherche à prendre le contrôle d’une mystérieuse confrérie de tueurs internationaux. Parce qu’il est lié à cet homme par un serment, John se rend à Rome, où il va devoir affronter certains des tueurs les plus dangereux du monde.

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=XGk2EfbD_Ps[/embedyt]

Critique : 

John Wick: Chapitre 2 est un film qui n’attend pas avant de se lancer. Dès les premières secondes du film, l’adrénaline c’est déjà emparé de l’écran et de la salle. Pour les amoureux du premier film, le concept reste le même, soit d’avoir le moins de temps mort possible. 

Le film reste un mélange entre le film western avec c’est scène de duel incroyable et le film d’action post-2010 avec de l’action de la violence et de l’adrénaline. Le film à compris qu’un film où l’histoire est trop complexe peut perdre leur clientèle. Donc, il on choisit de se concentrer sur l’action et on réduit les dialogue inutile. Keanu Reeves sait que la profondeur de sont personnage se joue dans se qu’il dégage, donc il ne doit pas trop parler pour rester sombre et mythique. Les scénariste on aussi compris cela et on contre balancer avec des personnages ayant des dialogues forts, comme par exemple, le dirigent de la clic d’itinérant ( Laurence Fishburne) qui fais presque un monologue devant John Wick, nous expliquant les relations avec se dernier et sa position actuel. Par contre, les scénaristes nous surprennent d’avantage avec le personnage de Ares (Ruby Rose) qui est totalement un personnage muet dans le film, mais qui possède plus de dialogue que John Wick. Ce qui nous confirme que le personnage de Wick est maîtriser  par la production.

 

Cette suite est comme le précédent, remplie de scènes aux visuels incroyable et sombre. Chaque plan nous entre de plus en plus dans le monde sombre et caché de l’organisation criminel international. On devient participant de tout ses meurtres, crimes et autres activités illégale de se monde. Ce que le premier film nous présente avec l’Hotel Continental, devient dans le deuxième volet une organisation planétaire qui régis les crimes par des lois et des principes. Ce qui nous présente un monde caché dans le notre où les coulisse de nos ville sont régis par le crimes.

JOHN WICK : CHAPITRE 2 | Concours (Brossard)

Mais il n’y a pas que le visuel qui est spectaculaire dans le film. Le traitement sonore est travailler avec tellement de précision et d’intensité qu’à chaque coup de feu, on se sent immerger dans le film. On a l’impression que chaque son à été créé spécialement pour le film et traiter de manière a nous tatouer l’esprit pour nous marquer de la violence du film. En plus, la trame sonore du film est merveilleusement choisi pour chaque scène. Que se soit à Rome, dans les rue de New-York ou même les refuges d’itinérant. La musique est juste et au bon moment.

John Wick : Chapitre 2, est un film qui suit les traces du précédent dans sa forme, ce qui plairas aux fans de première heurs de cette nouvelle franchise. Cependant, n’arrive pas à la hauteur du renouvellement et de l’émerveillement du premier. Le film est un merveilleux divertissement et un film d’action qui en vos le visionnement.

Je suis déjà prêt pour un troisième volet qui risque d’être annoncer sous peu.

 

Be the first to comment

Leave a Reply