ASSASSIN’S CREED | Critique Cinéma

Salut à tous,

Pour mon premier article, j’aimerais parler du film Assassin’s Creed puisque Cinemaniax l’a vue pour vous !

Assasin’s Creed est le premier film de la boite Ubisoft Motion Pictures qui se charge d’adapter au cinéma les jeux vidéos édités par Ubisoft.

Il est sortie au cinéma le 21 Décembre 2016. Avec un gros budget de 125 000 000 $ millions. Le film fut rentabilisé depuis sa sortie puisqu’il à touché des recettes de plus de 150 000 000$ au box office.


Cela étant dit,

Le film raconte l’histoire de Callum « Cal » Lynch / Aguilar de Nehra qui au terme d’un long séjour dans le couloir de la mort, est catapulté chez Abstergo Industries, une mystérieuse prison privée. Le criminel révolté a échappé de justesse à son exécution – feinte mais savamment mise en scène – grâce à Sofia. Cette scientifique a créé une machine permettant, par la mémoire contenue dans l’ADN de ses détenus, de retourner à l’époque de l’Inquisition espagnole. Son but? Retrouver la pomme d’Eden, un objet contenant le germe de la volonté des Hommes, recherché par deux camps ennemis: les Templiers, qui souhaitent asservir le monde, et les Assassins, gardiens de la libre pensée. Cal étant le descendant du dernier détenteur de la pomme d’Eden, Sofia est pressée par son père Rikkin, pdg d’Abstergo, de l’envoyer en mission dans le passé. Une séance, puis une autre, leur fournissent des indices prometteurs. Mais Cal demeure récalcitrant.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé les images du film qui sont tourné comme si nous étions vraiment dans l’univers d’Assassin’s Creed. Beaucoup de scène à couper le souffle y sont inséré et il est très facile de sentir à la place du protagoniste. Si vous avez un jour rêvé de faire le saut de l’ange, il faut voir se film. Le film possède une belle histoire qui est constamment en augmentation par rapport au niveau d’évolution du personnage. Plus le film avance, plus nous avons la chance de découvrir Cal et Aguilar ainsi que la complexité et l’unité qui réunis ces deux personnages. Par contre plusieurs choses requiert l’attention d’un vrai « fan » de la série. L’Animus ne ressemble en rien à ce que nous sommes habitués de connaitre. Si on compare la série de jeu vidéo et le film, le dernier a avoir eu la pomme d’Éden c’est Desmond / Ézio Auditore Da Firenze et c’est donc une erreur cinématographique d’avoir incorporé cette objet plutôt que de partir avec quelque chose de nouveau. Bref c’est une film à voir pour tous et si tu n’est pas un  » fan  » de la série encore plus car, il n’y aura aucune position de ta part. Michael Fassbender est juste incroyable et sa touche personnelle est selon moi la meilleure atout du film.

Donc je lui donnerai un 7.5/10


ASSASSIN’S CREED | À l’affiche dès le 21 décembre 2016

Grâce à une technologie révolutionnaire qui permet de décoder la mémoire génétique, Callum Lynch (Michael Fassbender) revit les aventures de son ancêtre, Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle. Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, et amasse les connaissances dont il aura besoin pour affronter dans le monde moderne une autre redoutable organisation : l’ordre des Templiers. ASSASSIN’S CREED met en vedette l’acteur sélectionné pour un oscar, Michael Fassbender (X-Men – Jours d’un avenir passé, Esclave pendant douze ans), et l’actrice oscarisée, Marion Cotillard (L’ascension du chevalier noir, La Vie en Rose). Le film est réalisé par Justin Kurzel (Snowtown, Macbeth); produit par New Regency, Ubisoft Motion Pictures, DMC Films et Kennedy/Marshall; cofinancé par RatPac Entertainment et Alpha Pictures; et distribué par 20th Century Fox. ASSASSIN’S CREED prend l’affiche à l’échelle mondiale le 21 décembre 2016.

ASSASSIN’S CREED (v.f.)
Action-Aventure
Sortie: December 21, 2016
Réalisateur: Justin Kurzel
Scénario de Michael Lesslie & Adam Cooper & Bill Collage (Credits not final)
Producteurs : Jean-Julien Baronnet, Gérard Guillemot, Frank Marshall, Patrick Crowley, Michael Fassbender, Conor McCaughan, Arnon Milchan
Distribution : Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons, Brendan Gleeson, Khalid Abdalla, Michael K. Williams

Laissez vos commentaires ci-dessous